L'Assainissement Non Collectif

Qu’est ce que l’Assainissement Non Collectif ?

Arrêté du 7 septembre 2009 : « Par installation d'assainissement non collectif, on désigne toute installation d’assainissement assurant la collecte, le transport, le traitement et l'évacuation des eaux usées domestiques des immeubles non raccordés au réseau public d’assainissement »

Les eaux usées sont d’abord collectées (1). Elles sont ensuite dirigées vers une fosse qui assure un prétraitement (2) avant d’être réellement traitées (3) par infiltration dans le sol.

La collecte :

Toutes les eaux usées de l’habitation (eau des WC, eaux de cuisines, eaux de salle de bain, eaux de machine à laver) doivent être collectées puis dirigées vers l’installation d’assainissement non collectif.

De nouveaux procédés, ayant reçus un agrément ministériel, peuvent désormais être installés. De plus, l'utilisation de toilettes sèches est autorisée.

Le prétraitement

Ce prétraitement est en général réalisé dans une fosse, appelée fosse toutes eaux qui recueille donc toutes les eaux usées collectées.
Les matières solides qui se déposent et s’accumulent dans la fosse devront être régulièrement évacuées : c’est l’opération de vidange. Il est conseillé d'appeler votre vidangeur lorsque la hauteur de boues atteint 50% du volume utile de votre fosse.

Le traitement et l’évacuation des eaux

A la sortie de la fosse toutes eaux, l’eau est débarrassée des éléments solides mais elle est encore fortement polluée : elle doit donc être traitée.
L’élimination de la pollution est obtenue par infiltration des eaux dans le sol ou dans un massif de sable grâce à l’action des micro-organismes qui y sont naturellement présents.
Les eaux ainsi traitées se dispersent par écoulement dans le sol.

Actualités