Programme d'Aménagement Solidaire

Le Programme d'Aménagement Solidaire (PAS) de la Communauté de communes

 

La démarche retenue par la communauté de communes a conduit à la mise en place d'un projet d'aménagement à l'échelle intercommunale.

Partagé par ses communes membres, et monté en partenariat, ce projet a pris sens tout au long des 4 années pendant lesquelles il s'est déroulé (2011-2014) visant un développement cohérent et maîtrisé du territoire.

Pour se faire, la communauté de communes s’est appuyée sur un dispositif régional : le « Programme d’aménagement solidaire des villages et villes moyennes » (PAS) qui avait pour objectif de soutenir les projets d’aménagement durable des territoires, en capacité d’intégrer les questionnements de la diversité de l’habitat, de la qualité des espaces publics, de la valorisation du patrimoine et de l’accessibilité aux équipements et aux services de proximité.

 

Trois enjeux régionaux accompagnaient le dispositif : la reconnaissance de l’intercommunalité comme échelle pertinente de l’action publique en matière d’aménagement, la solidarité traduite sur les plans de l’organisation territoriale et de l’équité sociale, le principe d’un aménagement « durable ».

 

L’approche communautaire était alors apparue essentielle aux élus pour promouvoir des opérations d’aménagement cohérentes préservant la qualité de vie pour les populations résidentes et celles à accueillir.

La démarche PAS soldée en juin 2014, a débouché sur la réalisation des opérations suivantes : 

  • Volet Aménagement : une vingtaine d'opérations réalisées sur 11 communes. Montant des subventions régionales obtenues : 1,5 M€ représentant 50% du montant total des travaux effectués.
  • Volet Foncier : 16 acquisitions ont été prévues sur 7 communes qui ont obtenu une aide régionale représentant 70% du prix des cessions. Ces acquisitions sont destinées à la réalisation de logements ou l'aménagement d'espaces publics.
  • Volet Habitat : 6 opérations ont bénéficié de subventions allégeant la dépense relative à la création ou la réhabilitation de 93 logements sociaux. Ces opérations ont concerné 4 communes du territoire.

 

Si le programme a permis aux communes de réaliser des opérations communales nécessaires à la vie du village, des opérations exemplaires et structurantes ont été réalisées sur les bourgs centres de Forcalquier et Saint Etienne les Orgues en matière de schéma directeur d'aménagement des espaces publics. 

Par ailleurs, une Charte d'Aménagement et de Paysage a été élaborée.

Poursuivie à l'échelle intercommunale, elle vise la diffusion de bonnes pratiques en matière d'urbanisme et d'aménagement et s'avère être un outil essentiel destiné à aider les décideurs politiques et les aménageurs que sont les élus lorsqu'ils entreprennent la réalisation d'un équipement public, l'amélioration d'une place de village ou encore lorsqu'ils réfléchissent à la localisation de zones d'urbanisation future au sein de leurs documents d'urbanisme. Clair, didactique et d'usage facile, le document s'avère être utile également pour les professionnels de l'aménagement et de l'acte de bâtir. Ceux-ci doivent pouvoir s'y référer pour défendre des projets de qualité et respectueux des paysages et de l'environnement.

 

Il a fait l'objet d'impression sous deux formats de sorte qu'il soit pratique et réponde à de usages divers. Ainsi, il existe une brochure papier qui donne à voir, constituée de nombreuses illustrations et une version numérique facilement transportable et reproductible.

S'il a été spécialement rédigé à destination des élus du territoire, il

 

Riche, juste, évident, ce travail et le document "Charte d'aménagement et de paysage" qui en est le fruit montrent la détermination de ce territoire à se développer tout en respectant le besoin des habitants, la qualité des paysages et le respect de notre environnement.

 

 

 

Actualités